lundi 31 décembre 2018

Accueil


Si vous souhaitez être informé(e) en temps réel de la parution d'un article, inscrivez-vous... c'est simple et gratuit !*

     Ce site se veut être un recueil d'informations pour les habitants de la commune. 
Son contenu, issu de multiples sources, concentre en un seul endroit des informations diverses et variées, susceptibles de susciter l'intérêt de chacun. 

Son évolution se fera au gré des événements et des sujets éventuellement proposés pour le compléter.Si d'un statut de simple curiosité, ce blog devient un vecteur d'informations au sein de la commune et d'une utilisation courante, son but aura été atteint.

Suggestions, remarques ou demandes de rectification éventuelles sont les bienvenues à l'adresse suivante :  


* * *  

Si vous estimez que ce site peut vous être utile, il peut très certainement l'être également pour d'autres. 

N'hésitez pas à le recommander à vos amis et connaissances, pour qu'ils puissent également en utiliser le contenu.


* * * 


mercredi 29 août 2018

C’est la rentrée au Budokai Indépendant Aveyronnais



Le Budokai repart pour une 3ème saison avec quelques nouveautés, dont la demande d’affiliation à la fédération française des sports adaptés.
Cette saison, l’association a effectué un stage de pré rentrée avec l’équipe de Belgique de judo WIBK.
Ce stage, qui a eu lieu du 18 au 25 Aout 2018 au Dojo de Causse et Diège, a regroupé une vingtaine de judokas du Club JGE et du Budokai. 
Celui-ci était sous la direction d’Eric Goltran, 6eme Dan WIBK, 3eme au Championnat du Monde de Sambo, Champion du Monde de Kempo et David Soulier 3eme Dan WIBK, Champion du Monde et d’Europe de judo WIBK. Les sportifs ont eu droit à des séances de judo, de jujitsu et de Sambo.

Nos amis belges, qui ont logé au Domaine de l’Asenon à Causse et Diège,  ont également effectué plusieurs visites culturelles afin de découvrir notre belle région.

A noter la présence lors de ce stage de Mathieu Filleul Cappelman, 7ème au Championnat du Monde 2018 de Ne Waza à Abu Dhabi et 2ème au Championnat d’Europe de Jujitsu, de Johny Goltran, champion de Belgique 2018 de Ne Waza, ainsi que de nombreux médaillés mondiaux et européens de judo WIBK.

La rentrée se fera le mardi 5 Septembre 2018 aux horaires ci-dessous :

* Baby-Judo 3-5 ans : ...................................... Mercredi de 17H30 à 18H30
* Né(e) entre 2011 et 2013 : .............................. Mardi et Vendredi de 17H15 à 18H15
* Né(e) entre 2005 et 2010 :............................... Mardi et Vendredi de 18H15 à 19H15
* Le cours de Remise en Forme + 14 ans : ..... Mercredi de 18H30 à 19H30
* Le cours de self défense à partir de 14 ans : Mercredi de 19H30 à 20H30
* Né(e) avant 2004 : ............................................ Mardi et Vendredi de 19H15 à 20H45

Inscriptions et renseignements 


                      Mail : judowibkaveyron@outlook.fr

                      Tél.   06 82 48 59 37









 

lundi 27 août 2018

Trial urbain de Cahors - 26-08-2018

Beaucoup de gens ne savent pas ce qu'est le trial et Wikipédia nous en donne la définition suivante :

Pilote de trial passant une zone
Le trial est une discipline sportive à moto, à vélo, voire à vélo monocycle, en automobile ou en camion. Ce mot désigne aussi les motos spécialement conçues pour ce sport. « Trial » signifie « essai » en anglais, car le succès n'est pas assuré. Le trial consiste, en effet, à franchir des obstacles naturels ou artificiels. Il est né au Royaume-Uni, au début du xxe siècle, pratiqué par des gentlemen farmers sur des motos traditionnelles. Le nom original en anglais est « observed trial ».
Le trial est un sport où la notion de vitesse n'intervient pas, seul un temps limite est imposé.
En compétition ce sport se pratique du printemps à l'automne en extérieur (« outdoor ») et en hiver à l’intérieur (« indoor »). L'indoor de par sa difficulté très importante est plutôt réservé aux meilleurs pilotes.




Ses organisateurs revendiquent un événement unique au monde. Ce week-end avait lieu à Cahors la 21ème édition du trial urbain, une épreuve totalement gratuite en plein centre-ville. 
Certains des meilleurs trialistes au monde, en vélo et moto, ont pu concourir devant les monuments les plus emblématiques de Cahors, dont le célèbre Pont Valentré.
Tête d'affiche de cette manifestation, Toni Bou 23 fois champion du monde de la discipline, a remporté hier son 8ème succès, confronté aux meilleurs spécialistes mondiaux.
Spectacle suivi par des milliers de spectateurs et l'occasion de réaliser quelques photos sortant de l'ordinaire, à voir en cliquant la photo ci-dessous.
La plupart des photos concernent des motos où les virtuoses de l'équilibre ont pu s'exprimer, mais ne manquez pas la démonstration époustouflante faite en vélo par l'un des participants.























jeudi 9 août 2018

"La vélotoise", "La Figeacoise" ??? - 05-08-2018

Clic sur les photos pour les voir en grand format

"La Vélotoise", "La Figeacoise", voilà des termes que beaucoup ont entendus, mais qui ne visualisent pas vraiment à quoi ils correspondent.

Il s'agit en fait d'une épreuve cycliste, qui se déroule après le "Tour de France", organisée par le "Vélo Club Figeacois" en terre lotoise et dont c'est cette année la 18ème édition.




Ouverte à tous, y compris aux porteurs de handicap, elle récompense les meilleur(e)s de nombreuses catégories.




Cette épreuve comporte 4 composantes aux kilométrages et aux dénivelés différents.



 L'édition 2018 a été, cette année encore, parrainée par David Moncoutié, compétiteur de renom et promoteur de la petite reine.



David Moncoutié, parrain de la manifestation.

La couverture photos de l'épreuve a été confiée au "Figeac Photo Club" qui fait là ses premières armes, son ouverture officielle étant prévue en septembre prochain.

Jean-Claude Boyer, photographe animalier très connu dans la région et habitué de l'épreuve, fut un guide averti pour les moins expérimentés en quête de perfection.



Pas moins de 580 coureurs ont pris le départ ce dimanche 5 août à 08H45, les départs se faisant avec un décalage de 5 minutes en fonction des circuits empruntés.



Les tandems sont une catégorie à part et suscitent toujours la curiosité.
Ils sont aussi un moyen, pour les sportifs souffrant d'un handicap visuel, de participer à l'épreuve.



Les tricycles couchés ne sont pas chose courante et attirent naturellement le regard.



La voiture ouvreuse et les véhicules d'assistance





Une armada de suiveurs à moto.



Une ligne de départ très colorée.





Le départ est donné dans la fraîcheur matinale, laquelle deviendra rapidement fournaise avec la canicule annoncée.



Les vélos elliptiques sont aussi une curiosité, les néophytes les imaginant plutôt statiques dans les salles de sport. 



Quelques clichés pris sur le parcours.











Les points de ravitaillement sont particulièrement appréciés et pourvoient généreusement  aux besoins, notamment en eau, des concurrents.





La pratique d'un sport n'a bien souvent pour limites que celles que l'on se fixe soi-même.
Certains vont plus loin que d'autres et suscitent...respect et admiration.





Ce n'est pas le Tour de France, mais de nombreux spectateurs, sur les bords des routes, encouragent les coureurs.



Facétie de photographe.





















Le sourire communicatif des équipages des véhicules suiveurs, témoigne de l'ambiance générale de l'organisation de l'épreuve.























Retour à Figeac où les bénévoles chargés du guidage des coureurs sont, là aussi ...tout sourire.



Un dernier effort dans la montée vers le foirail.



Après l'effort, le réconfort.
Les bénévoles sur place, riches de l'expérience des années précédentes, ont assuré la préparation et la distribution du repas dans les meilleures conditions.







Ce vélo, d'une valeur de 2 500 €, sera tiré au sort après les podiums.
Offert par un sponsor de Livernon :



Jean-Claude Boyer, chef de file des photographes du jour, 



Il y a eu 14 podiums récompensant des sportifs de tous âges et de tous niveaux, particulièrement méritants dans le contexte caniculaire où s'est déroulée l'épreuve.

L'un d'entre eux était particulièrement touchant, celui des handicapés.

Outre l'admiration légitime à laquelle ils peuvent prétendre comme  les autres récompensés, ils suscitent des sentiments particuliers faits de respect et d'admiration, pour une force de caractère évidente dont chacun d'entre nous aimerait se savoir pourvu.




Les bénévoles, sans lesquels rien ne serait possible.

Pas moins de 160 (ils ne sont pas tous là), présents pour assurer le bien-être des participants tout au long de l'épreuve, dans une ambiance où "Convivialité" est un maître-mot.


Le tirage au sort a fait un heureux ... qui repart avec le vélo convoité par l'ensemble de l'assistance.


Claude Lopez, président du Vélo Club Figeacois et grand organisateur de la manifestation,  clôt la manifestation et invite les participants à visiter l'édition 2019.

Au centre le gagnant du vélo et à droite Michel Palis, très impliqué dans le handisport, cheville ouvrière de la Vélotoise depuis son origine et également trésorier du Vélo Club Figeacois.



Les photos ci-dessus, ainsi que de très nombreuses autres prises par les photographes du "Figeac Photo Club" et taguées "Velotoise 2018", seront prochainement disponibles en visualisation et téléchargement sur le site de "La Vélotoise".

Pour les impatients, de nombreuses photos de qualité réalisées par Jean-Claude Boyer sont disponibles en suivant ce lien : http://urlz.fr/7xXa


Les photographes du "Figeac Photo Club" ont eu plaisir à couvrir cette manifestation et rendez-vous est déjà pris pour l'édition 2019.

Vous êtes intéressé, passionné, curieux de découvrir ce qu'est la photographie, impatient de partager vos connaissances ou impatient d'apprendre.

Rejoignez le "Figeac Photo Club" qui ouvrira dès septembre. 
Les pré inscriptions sont possibles dès maintenant par courriel. 

Vous trouverez sur le blog du club en cliquant le lien ci-dessous, tout renseignement que vous pourriez souhaiter...bonne consultation.